Comment rendre les villes non glissantes et accessibles ?

 

Avec sa technique déjà éprouvée, l’entreprise Blastrac vient à bout de la glissance des sols et garantit ainsi la sécurité des riverains. Atouts principaux : des travaux courts, des nuisances environnementales maîtrisées et des coûts ultra compétitifs.

 

Bouchardage de pavesLa technique en question est celle du bouchardage et elle a déjà fait ses preuves à Sarlat-la-Canéda et Poitiers, où, depuis qu’elle a été mise en oeuvre, il n’y a plus eu d’accidents à déplorer. Ici, le traitement de surface s’est fait à l’aide d’une machine équipée d’outils en pointe de carbure de tungstène qui, raccordée à un aspirateur, présente aussi l’avantage de limiter les poussières sur chantier. Un point essentiel à une époque où les nuisances, tant sonores qu’environnementales, «ne sont plus acceptables», souligne Patrick Grandchamp. Autre considération parfaitement appréhendée par le directeur Blastrac France & Afrique : la nécessité de préserver les deniers des communes. En cela, la solution préconisée par le spécialiste de la préparation et de la maintenance des sols est aussi très pertinente. «Depuis longtemps déjà, nous essayons de sensibiliser les villes à la problématique de glissance des voies pavées en mettant en avant cette technique simple, efficace, et surtout peu onéreuse, qui assure la sécurité des citoyens ! » Mais il aura fallu plusieurs accidents de personnes âgées pour que le message passe enfin…

 

L’aménagement urbain : une activité en devenir pour Blastrac

Béton bouchardé SarlatAujourd’hui, la Traverse, l’artère principale de Sarlat, est complètement sécurisée depuis son traitement avec du béton bouchardé, qui donne à la surface un aspect granuleux esthétique et surtout des propriétés antidérapantes. Le chantier, « furtif », n’a duré que quelques jours et n’a pas nécessité l’interruption de la circulation ni la fermeture des commerces. Avec cette technique mature, Blastrac propose donc une alternative efficiente à la destruction et au remplacement des revêtements glissants. Une problématique qui concerne d’ailleurs bien des territoires. L’entreprise est donc en train d’étendre sa toile à l’aménagement urbain, où il y a encore tant à faire pour faciliter les déplacements et surtout protéger les habitants. Autre chantier qui retient aussi toute l’attention de Patrick Grandchamp et de son équipe : la fluidification de la circulation des PMR. Là encore, l’expertise de Blastrac a permis aux rues pavées d’Amiens de devenir planes et dépourvues d’obstacles sans interventions lourdes. La ville doit être sûre, c’est un fait, mais n’est-elle pas aussi censée être accessible à tous ?

 

Article paru dans Le Moniteur Matériels n° 5913 du 17/03/2017 - Publidossier Matériels pour l'Industrie du Béton

 

Site web - Le Moniteur